Statuts du Prix Louise Labé

Article 1 : Tout poète intéressé par le Prix Louise Labé doit faire acte de candidature soit directement soit par l’intermédiaire de son éditeur.

Article 2 : Le Prix n’est pas destiné à un poète célébré, mais il pourra être attribué à un poète déjà connu à l’étranger ou simplement reconnu en France. Toutefois, le premier livre d’un auteur n’est pas exclu si le Jury estime ce livre d’une valeur suffisante.

Article 3 : Le Prix pourrait ne pas être donné si aucun des livres reçus n’est estimé le mériter.

Article 4 : La présence des membres du Jury est obligatoire au moins deux fois par an, sauf cas de force majeure – on peut inclure, dans ce cas, une trop grande distance ou la maladie – néanmoins, elle est impérative pour le vote annuel. À cet effet, il sera autorisé, le jour du vote ou la veille, l’envoi d’un courriel.

Article 5 : Tout membre du Jury qui n’aura pas voté (même un vote blanc) sera exclu d’autorité.

Article 6 : Si une trop grande dispersion des voix sur les différents candidats ne permet pas d’obtenir un minimum raisonnable de voix pour l’un d’eux (environ les deux tiers), il sera procédé à un ou plusieurs tours de vote, jusqu’à élimination de l’un d’entre eux. Sinon, il sera appliqué l’article 3.

Article 7 : En cas de voix partagées à égalité, la voix de la Présidente comptera double.

Article 8: Le fait qu’un poète d’un pays francophone ait obtenu le Prix l’année précédente n’empêche pas le couronnement d’un poète de la même nationalité.

Les statuts du Prix Louise Labé ont été revus en 2014.